accompagnement-mase-industrie

 

Cliquez-ici

 

Quelle Est La Différence Entre Une Entreprise « certifiée » Et Une Entreprise « engagée » Selon Le MASE ?

L’article Quelle est la différence entre une entreprise « certifiée » et une entreprise « engagée » selon le MASE ? explore les nuances entre deux types d’entreprises selon les critères du MASE. Vous découvrirez la distinction subtile entre être une entreprise « certifiée » et être une entreprise « engagée », en apprenant comment chacune de ces désignations contribue à promouvoir la sécurité et la qualité dans le milieu professionnel. Que vous soyez un employé curieux ou un dirigeant soucieux de vous améliorer, cet article vous guidera à travers les différentes facettes de ces deux classifications importantes dans le domaine de la sécurité au travail.

Définitions des termes

Entreprise certifiée

Une entreprise certifiée, selon le MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises), est une entreprise qui a obtenu la certification du label MASE en respectant les critères stricts de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Cette certification atteste que l’entreprise a mis en place des politiques, des procédures et des pratiques conformes aux normes établies par le MASE.

Entreprise engagée

Une entreprise engagée, selon le MASE, va au-delà de la simple certification et place la sécurité, l’environnement et la responsabilité sociale au cœur de ses préoccupations et de ses actions. Elle s’engage activement dans des pratiques et initiatives visant à améliorer continuellement ses performances dans ces domaines. Une entreprise engagée démontre ainsi son volontarisme et sa responsabilité envers ses employés, la communauté et l’environnement.

Processus de certification

Critères de certification

Les critères de certification du MASE reposent sur plusieurs piliers essentiels tels que la sécurité des personnes et des installations, la préservation de l’environnement, la responsabilité sociale et l’amélioration continue. Ces critères couvrent une large gamme de domaines, tels que la gestion des risques, la formation des employés, l’identification des dangers, la communication transparente, la collaboration avec les parties prenantes, etc.

Évaluations et audits

Pour obtenir la certification du MASE, une entreprise doit se soumettre à des évaluations et à des audits rigoureux de la part d’experts indépendants. Ces évaluations consistent en un examen approfondi des pratiques et des processus de l’entreprise afin de vérifier leur conformité aux critères établis par le MASE. Les audits permettent de s’assurer que l’entreprise continue de respecter les normes après l’obtention de la certification.

Renouvellement de la certification

La certification du MASE n’est pas un événement ponctuel, mais un processus continu. Pour maintenir sa certification, l’entreprise doit prouver régulièrement qu’elle continue à satisfaire aux critères du MASE en se soumettant à des évaluations et des audits de renouvellement. Cela garantit que l’entreprise reste engagée dans l’amélioration continue de ses performances en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale.

LIRE  Comment Le MASE Traite-t-il La Question Des Audits Croisés Entre Entreprises ?

Engagement envers la sécurité et l’environnement

Politiques et procédures

Une entreprise engagée selon le MASE doit mettre en place des politiques et des procédures claires visant à assurer la sécurité des personnes et des installations, ainsi que la préservation de l’environnement dans tous ses domaines d’activité. Ces politiques et procédures doivent être régulièrement révisées et mises à jour pour garantir leur pertinence et leur efficacité.

Formation et sensibilisation

La formation et la sensibilisation des employés sont des éléments clés de l’engagement envers la sécurité et l’environnement. Une entreprise engagée selon le MASE doit investir dans la formation de ses employés pour s’assurer qu’ils disposent des compétences nécessaires pour travailler en toute sécurité et respecter l’environnement. De plus, elle doit mettre en place des programmes de sensibilisation afin de promouvoir une culture de sécurité et de protection de l’environnement au sein de l’entreprise.

Participation aux initiatives MASE

Une entreprise engagée selon le MASE participe également activement aux initiatives proposées par l’organisation, telles que les groupes de travail, les forums et les séminaires. Ces initiatives permettent aux entreprises d’échanger des bonnes pratiques, de partager des expériences et de collaborer pour améliorer collectivement les performances en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale.

Responsabilité sociale

Implication dans la communauté

Une entreprise engagée selon le MASE doit s’impliquer activement dans sa communauté en participant à des actions sociales, caritatives ou de développement local. Cette implication va au-delà des obligations légales et montre l’engagement de l’entreprise envers le bien-être de la communauté. Elle peut prendre différentes formes, telles que le soutien financier ou matériel à des associations, des actions de bénévolat ou des partenariats avec des acteurs locaux.

Respect des droits de l’homme

Le respect des droits de l’homme est un élément essentiel de la responsabilité sociale d’une entreprise engagée selon le MASE. Cela implique de respecter les principes fondamentaux relatifs aux droits de l’homme, tels que l’égalité des chances, le respect de la diversité, l’interdiction de la discrimination, le droit à la santé et à un environnement de travail sûr, etc. Une entreprise engagée doit également veiller à ce que ses partenaires commerciaux et sa chaîne d’approvisionnement respectent ces principes.

Promotion de l’égalité des chances

Une entreprise engagée selon le MASE doit promouvoir l’égalité des chances au sein de son organisation, en garantissant l’accès équitable à l’emploi, la promotion basée sur le mérite et des conditions de travail équitables pour tous les employés, indépendamment de leur genre, de leur origine ethnique, de leur religion, de leur orientation sexuelle, etc. Elle doit également mettre en place des politiques visant à éliminer les discriminations et favoriser la diversité et l’inclusion.

Communication transparente

Rapports d’activité

Une entreprise engagée selon le MASE doit fournir des rapports d’activité réguliers et transparents, qui permettent de rendre compte de ses performances en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Ces rapports doivent inclure des informations détaillées sur les actions entreprises, les résultats obtenus, les objectifs fixés et les plans d’amélioration. Ces rapports sont rendus publics et partagés avec les parties prenantes de l’entreprise, telles que les employés, les clients, les fournisseurs, les actionnaires, etc.

Indicateurs de performance

Pour mesurer les progrès et les résultats en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale, une entreprise engagée selon le MASE doit établir des indicateurs de performance pertinents. Ces indicateurs permettent de quantifier et de suivre les performances de l’entreprise dans ces domaines, ce qui facilite l’évaluation de son engagement et de ses progrès au fil du temps. Ces indicateurs peuvent inclure des données telles que le taux d’accidents, la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre, le taux de satisfaction des employés, etc.

LIRE  Comment Le MASE Prend-il En Compte Les Retours D'expérience ?

Partage d’informations avec les parties prenantes

Une entreprise engagée selon le MASE doit également partager régulièrement des informations avec ses parties prenantes sur ses performances en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Cela peut se faire à travers des réunions, des rapports spécifiques, des newsletters, des plateformes en ligne, etc. Ce partage d’informations favorise la transparence, la confiance et l’engagement mutuel entre l’entreprise et ses parties prenantes.

Culture de l’amélioration continue

Identification des problèmes

Une entreprise engagée selon le MASE doit développer une culture de l’amélioration continue en identifiant de manière proactive les problèmes potentiels en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Cela implique de mettre en place des systèmes de signalement des incidents, des accidents, des non-conformités ou des dysfonctionnements, afin de pouvoir les analyser, les comprendre et les résoudre de manière appropriée.

Mise en place de mesures correctives

Une fois les problèmes identifiés, une entreprise engagée selon le MASE doit prendre des mesures correctives appropriées pour résoudre ces problèmes et prévenir leur récurrence. Cela peut impliquer des changements dans les politiques, les procédures, les équipements, la formation des employés, etc. L’objectif est d’améliorer continuellement les pratiques de l’entreprise afin d’assurer une meilleure sécurité, une meilleure protection de l’environnement et une meilleure responsabilité sociale.

Suivi des actions d’amélioration

Une entreprise engagée selon le MASE doit également mettre en place un suivi des actions d’amélioration mises en œuvre. Cela permet de mesurer l’efficacité de ces actions et de déterminer si elles ont atteint les résultats escomptés. Ce suivi permet également d’identifier les éventuels ajustements ou améliorations supplémentaires à apporter pour maximiser les bénéfices obtenus.

Prise de responsabilité

Gestion des risques

Une entreprise engagée selon le MASE doit intégrer la gestion des risques dans toutes ses décisions et activités. Cela implique d’identifier, d’évaluer et de contrôler les risques potentiels pour la sécurité des personnes, la protection de l’environnement et la responsabilité sociale de l’entreprise. La gestion des risques permet de prendre des mesures préventives et de déterminer les mesures d’urgence à prendre en cas d’incident.

Responsabilité individuelle

Une entreprise engagée selon le MASE encourage également la responsabilité individuelle de chaque employé. Chaque personne doit être consciente de son rôle dans la sécurité, la préservation de l’environnement et la responsabilité sociale de l’entreprise. Cela implique de respecter les règles, les procédures et les bonnes pratiques établies, de signaler les problèmes potentiels et de contribuer activement à l’amélioration continue.

Inclusion des parties prenantes

L’inclusion des parties prenantes est un autre aspect important de la prise de responsabilité d’une entreprise engagée selon le MASE. Cela signifie qu’elle doit impliquer activement les parties prenantes internes et externes dans la prise de décision, la définition des objectifs et la mise en œuvre des actions. L’inclusion permet d’obtenir différents points de vue, de favoriser le dialogue et d’assurer une meilleure adhésion et compréhension des objectifs et des actions de l’entreprise.

Collaboration et partenariats

Participation à des réseaux d’entreprises responsables

Une entreprise engagée selon le MASE doit participer activement à des réseaux d’entreprises responsables, tels que des associations professionnelles, des groupements d’entreprises ou des initiatives sectorielles. La participation à ces réseaux permet d’échanger des bonnes pratiques, de partager des expériences et de collaborer avec d’autres acteurs engagés dans le domaine de la sécurité, de l’environnement et de la responsabilité sociale.

LIRE  Quel Est Le Coût De La Certification MASE ?

Collaborations avec des organismes gouvernementaux

Une entreprise engagée selon le MASE doit également collaborer avec des organismes gouvernementaux, tels que les autorités de réglementation, les agences environnementales ou les services de prévention des risques professionnels. Cette collaboration permet d’obtenir des informations et des conseils techniques, de participer à l’élaboration des politiques publiques et de contribuer aux efforts collectifs de prévention des risques, de protection de l’environnement et de promotion de la responsabilité sociale.

Développement de partenariats durables

Enfin, une entreprise engagée selon le MASE doit développer des partenariats durables avec ses clients, ses fournisseurs, ses sous-traitants, ses actionnaires et d’autres parties prenantes. Ces partenariats doivent être basés sur des valeurs communes, la confiance mutuelle, la transparence et la collaboration. Ils permettent de renforcer les bonnes pratiques, d’aligner les objectifs et de maximiser les résultats en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale.

Critiques et limites du système

Complexité des critères de certification

La complexité des critères de certification du MASE peut constituer une limite pour les entreprises, en particulier les plus petites. La mise en œuvre de ces critères peut nécessiter des ressources financières et humaines importantes, ce qui peut être difficile pour certaines entreprises. En outre, la compréhension et l’interprétation des critères peuvent également représenter un défi pour les entreprises qui ne disposent pas des compétences techniques nécessaires.

Faible participation des petites entreprises

Une autre critique du système est la faible participation des petites entreprises à la certification du MASE. Les coûts, la complexité et les exigences de la certification peuvent dissuader certaines petites entreprises de s’engager dans le processus. Cela peut entraîner un manque de représentativité et une baisse de l’impact collectif des actions de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale.

Défis de maintien de l’engagement sur le long terme

Maintenir un engagement fort en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale sur le long terme peut constituer un défi pour les entreprises, quelles que soient leur taille et leur certification. Les pressions financières, les fluctuations du marché, les changements de direction ou d’autres facteurs externes peuvent affaiblir cet engagement au fil du temps. Il est donc essentiel pour les entreprises de rester vigilantes et de continuer à investir dans l’amélioration continue et le renforcement de leur engagement.

Conclusion

La différence entre une entreprise « certifiée » et une entreprise « engagée » selon le MASE réside dans l’approche adoptée par ces entreprises en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Alors que la certification atteste que l’entreprise respecte les critères établis par le MASE, l’engagement va au-delà de la certification et implique un véritable volontarisme dans l’amélioration continue de ses performances.

Une entreprise engagée selon le MASE met en place des politiques et des procédures solides, investit dans la formation et la sensibilisation de ses employés, participe activement aux initiatives du MASE, s’implique dans la communauté, respecte les droits de l’homme, promeut l’égalité des chances, communique de manière transparente, favorise la culture de l’amélioration continue, prend ses responsabilités en matière de gestion des risques et collabore avec ses parties prenantes et d’autres entreprises responsables.

Cependant, le système de certification du MASE présente également des critiques et des limites, notamment en termes de complexité des critères, de faible participation des petites entreprises et de maintien de l’engagement sur le long terme.

En conclusion, être certifié selon le MASE est un premier pas vers l’engagement en matière de sécurité, d’environnement et de responsabilité sociale. Mais pour être réellement engagée, une entreprise doit placer ces préoccupations au cœur de ses actions et de ses décisions, et chercher en permanence à améliorer ses performances dans ces domaines. Cet engagement est une démarche volontaire qui nécessite des efforts continus, mais qui contribue à renforcer la compétitivité, la durabilité et la légitimité de l’entreprise dans un monde en constante évolution.